Gestalt : Une thérapie centrée sur le client et sur l’instant présent

Therapie Gestalt

La Gestalt-thérapie, développée par Fritz Perls , Laura Perls et Paul Goodman dans les années 1940, est une forme de thérapie expérientielle et humaniste conçue à l’origine comme une alternative à la psychanalyse conventionnelle. Un psychothérapeute gestalt utilise des techniques créatives et expérientielles pour améliorer la prise de conscience, la liberté et l’autodétermination. Le mot gestalt vient du mot allemand qui signifie forme et il fait référence au caractère ou à l’essence de quelque chose.

Les principes de la Gestalt thérapie

La Gestalt-thérapie repose sur la vision holistique selon laquelle les personnes sont étroitement liées à leur environnement et influencées par elles, et que toutes les personnes aspirent à la croissance et à l’équilibre. Semblable à la thérapie centrée sur la personne, elle est basée sur l’empathie, la compréhension et l’acceptation inconditionnelle du client pour améliorer les résultats thérapeutiques. Le contexte affecte en effet l’expérience et une personne ne peut être entièrement comprise sans comprendre l’environnement dans lequel elle se trouve. Dans cet esprit, la psychothérapie gestaltiste reconnaît que personne ne peut être purement objectif, y compris les thérapeutes dont les expériences et les perspectives sont également influencées par leur propre contexte. C’est pour cette raison qu’un psychothérapeute Gestalt utilise une approche différente sur les problèmes de ses clients.

La Gestalt thérapie reconnaît également que le fait de forcer une personne à changer peut avoir des conséquences paradoxales sur sa personnalité et ses sentiments. Le changement doit donc résulter de l’acceptation de la personne telle qu’elle est. Ainsi, les séances de thérapie visent à aider les personnes à apprendre à devenir plus conscientes, à accepter et à faire confiance à leurs sentiments et à leurs expériences pour atténuer leur détresse.

Se concentrer sur l’instant présent

La Gestalt-thérapie met l’accent sur la prise de conscience du moment présent et du contexte actuel. Grâce au psychothérapeute Gestalt, le sujet apprend à découvrir des sentiments qui peuvent avoir été supprimés ou masqués par d’autres, à accepter leurs émotions et à les faire confiance. Aussi, les besoins et les émotions qui étaient auparavant ignorés peuvent refaire surface. Grâce à ce processus, une personne acquiert un nouveau sens de soi à mesure que la conscience globale augmente. L’attention portée sur l’instant présent n’annule ni ne réduit les événements passés ni les possibilités futures. En fait, le passé est étroitement lié à l’expérience actuelle. L’idée est d’éviter de s’attarder sur le passé ou d’anticiper avec anxiété l’avenir. Les expériences du passé peuvent être abordées au cours d’une séance pour que le thérapeute et le client puissent déterminer les facteurs qui ont fait naître un souvenir particulier. Vous pouvez en savoir plus sur le site gestlat.fr

Comment se déroule une séance de psychothérapie Gestalt

Les séances de gestalt-thérapie ne suivent pas de directives spécifiques. En fait, les thérapeutes sont encouragés à utiliser la créativité dans leurs approches, en fonction du contexte et de la personnalité de son client. Ce qui est cohérent, c’est l’accent mis sur le contact direct entre le thérapeute et le client, l’expérience et l’expérimentation directes, et l’accent mis sur le l’instant présent.

Ensemble, le psychothérapeute gestalt et son client évalueront ce qui se passe et trouveront ensemble les solutions adéquates. Les thérapeutes s’abstiennent d’interpréter les événements et se concentrent uniquement sur l’instant présent, y compris sur l’attitude du client. Cela permet d’aider les patients à mieux comprendre comment leur état émotionnel et leur état physique sont connectés. Comprendre sa personnalité est la clé pour comprendre les actions, les réactions et les comportements. La Gestalt-thérapie aide les gens à faire les premiers pas dans cette prise de conscience afin qu’ils puissent reconnaître et s’accepter eux-mêmes.