Comment choisir les chaussures de golf pour un meilleur confort au cours du jeu ?

chaussures de golf

La taille de la chaussure est le premier critère à prendre en compte dans la pratique du golf. En tenant compte du fait qu’une partie de golf peut durer des heures, il est important que vos chaussures soient confortables et bien ajustées. Si ces dernières sont trop serrées, elles génèreront un malaise constant susceptible d’affecter vos performances.

D’un autre côté, si vos chaussures sont trop relâchées, il vous sera impossible d’exécuter les mouvements qui exigent une certaine flexibilité. Vos déplacements seront d’autant plus fluides et libres que vos chaussures auront une taille idéale. Vous trouverez sur Steetogolfs une riche collection de chaussures issue de la fusion entre le « streetwear » et le golf. C’est donc ce qu’il y a de mieux pour casser les codes en sortant des sentiers battus.

La taille et la matière allant de pair, les chaussures en cuir conviendront parfaitement à la pratique du golf. Elles bénéficient d’une légèreté et une excellente souplesse.

Opter pour une semelle confortable

Le swing de golf nécessite généralement une importante rotation des hanches, des transferts importants de charges, des mouvements d’extension et de compression des jambes et une grande stabilité des membres supérieurs.

De bonnes semelles sont alors essentielles pour une bonne optimisation des appuis lors de vos swings. L’adjonction d’un caoutchouc à cellules ouvertes au niveau du premier métatarsien serait donc un véritable atout pour favoriser les pivots.

Choisir le laçage adéquat

Le laçage d’une chaussure de golf va en droite ligne avec le confort durant le jeu. Un laçage inapproprié ou mal fait se ressentira forcément dans vos démarches et même le rendu final de vos swings.

Autre article intéressant:  Conseils pour bien entretenir ses muscles

Cela peut même être constaté par une asymétrie dans la forme du laçage. Vous devez vérifier dès l’achat le système de laçage intégré à la chaussure afin de discerner s’il est convenable pour vous. Il en existe de deux sortes.

Le laçage BOA

Ce type de laçage est entièrement automatisé. Les lacets ne sont pas ceux classiques qu’on rencontre souvent. À la place, on remarque la présence d’un fil en acier enroulé autour d’un bouton qu’on peut actionner pour serrer ou desserrer les lacets. Il sert notamment à repousser les éléments qui peuvent être source de gêne tels que les herbes, l’humidité, la boue.

Quand on sollicite longuement les pieds lors d’une activité sportive, ils ont tendance à prendre légèrement de l’épaisseur. Ainsi, en quelques secondes, vous pouvez soit aérer la chaussure ou la resserrer pour une adhérence parfaite.

Le laçage classique

Même si les lacets classiques utilisent le même système, quelques variantes s’ajoutent au confort de la chaussure. C’est à vous de déterminer celles qui seront adaptées à la durée du jeu.

L’important ici est de s’assurer que vos lacets sont assez résistants pour soutenir sans s’effriter une pression conséquente. Il faut de ce fait vérifier la texture des lacets. S’ils ne vous conviennent pas, vous pouvez les changer à votre gré en veillant à faire un bon choix des couleurs.