Top 6 des aliments à consommer pour entretenir son coeur

aliments bon pour coeur

Parmi les nombreux organes qui composent l’organisme humain, certains en particulier occupent une place vitale dans le fonctionnement de ce dernier. C’est notamment le cas du coeur qui joue un rôle prépondérant parmi ces différents organes. Pour jouir d’une excellente santé, il est nécessaire que cet organe soit bien entretenu. Désirez-vous savoir comment effectuer cet entretien ? Voici les meilleurs aliments à consommer pour prendre soin de son coeur.

Les fruits riches en antioxydants

Selon de nombreuses études, la consommation des antioxydants présente de nombreux avantages pour le coeur. Les personnes qui consomment fréquemment ces molécules possèdent un coeur en meilleur état. Les antioxydants sont présents dans certains fruits comme :
  • La myrtille ;
  • Les mûres ;
  • La fraise ;
  • Le raisin ;
  • La grenade : consommer du jus de grenade contribue à l’amélioration de la santé du coeur. Cela se révèle possible grâce à la grande teneur de ce fruit en anthocyanes.

Comment alors consommer ces fruits ? Il n’existe pas de règles particulières en matière de consommation de fruits. Vous pouvez manger des fruits autant que vous le pouvez. Néanmoins, l’idéal est d’en consommer après le repas ou au petit matin.

Les poissons gras

Les poissons gras font partie des principales sources de bien-être pour le cœur. Il en est ainsi, car ces derniers sont riches en acides gras Oméga 3. Les acides gras Oméga 3, notamment les acides docosahexaénoïque (DHA), les acides eicosapentaénoïques (EPA) et alpha linoléniques (ALA) se révèlent particulièrement bénéfiques pour la santé cardiovasculaire. Leur consommation permet de réduire la pression artérielle ainsi que les triglycérides dans le sang. Dans la grande famille des poissons gras, l’on retrouve :
  • Le saumon ;
  • Les anchois ;
  • Le maquereau ;
  • Les sardines.

Les légumineuses

Les lentilles, les pois chiches ou les haricots sont autant de légumineuses qui constituent une bonne source de protéines végétales et de fibres. D’après une étude menée en 2011 sur plus de 9600 personnes, les individus qui consomment des légumineuses au moins 4 fois par semaine réduisent de 22% le risque de souffrir d’une maladie cardiaque coronarienne. En plus de cette teneur en protéines végétales et fibres, les légumineuses contiennent également du potassium, un élément qui permet de lutter contre l’hypertension artérielle.

Les légumes à feuilles vertes

Également riches en antioxydants, en fibres, en vitamines et en minéraux, les légumes à feuilles vertes sont bénéfiques pour le coeur. Il s’agit notamment des épinards, du brocoli ou du kale. L’autre particularité des légumes à feuilles vertes est qu’ils contiennent de la vitamine K, une vitamine qui contribue fortement à la consolidation d’une bonne santé cardiaque.

L’huile d’olive

L’huile d’olive est une graisse riche en acides gras mono-insaturés (acide oléique). Une étude menée en 2014 a prouvé que les personnes qui consomment le plus l’huile d’olive et donc des acides gras mono-insaturés diminuent leur mortalité cardiovasculaire de 12%. Le risque de faire un accident vasculaire cérébral (AVC) est réduit de 17%.

Le chocolat noir

Utilisé pour produire le chocolat noir, le cacao est un aliment riche en flavanols et en flavonoïdes (épicathéchine). Ces flavanols sont fortement présents dans le chocolat noir et leur consommation favorise l’amélioration du profil des marqueurs cardiométaboliques.

Quels aliments éviter pour protéger son coeur ?

À côté des aliments dont la consommation participe au bien-être cardiaque, il en existe d’autres qui produisent l’effet contraire. Consommer ces derniers peut provoquer de sérieuses maladies cardiaques comme l’insuffisance cardiaque ou augmenter le risque de faire un arrêt cardiaque. Si vous désirez en savoir davantage sur ces maladies cardiaques, vous pouvez consulter le site https://www.total-sante.com/. Parmi les aliments dont la consommation est déconseillée afin de protéger le coeur, l’on retrouve :
  • L’excès de sel ;
  • La mauvaise graisse ;
  • Les margarines hydrogénées ;
  • Les sodas ;
  • La viande rouge ;
  • Le beurre ;
  • L’alcool ;
  • Certaines huiles ;
  • La consommation excessive des viandes transformées comme le bacon ou la saucisse.