Dermographe et dermopigmentation, les règles à savoir

La dermopigmentation est devenue une prestation très demandée dans les instituts de beauté. La pratique de ce maquillage permanent devient de plus en plus en vogue et le résultat de celui-ci ne cesse d’impressionner les clients. L’opération dure en moyenne une heure et se base surtout sur la pigmentation de la peau pour sublimer les zones cibles.

Comment apprendre la dermopigmentation ?

La dermopigmentation nécessite un apprentissage sérieux, la prestation est toutefois rentable. De plus, il ne demande pas un gros investissement d’un appareil coûteux. Il reste à savoir que le dispositif principal pour assurer le travail est la dermographe. Tout institut qui intègre une formation en dermopigmentation doit respecter des règles dédiées. La loi régissant ce secteur est la même qui s’applique au maquillage permanent et au piercing. Une formation de quelques jours seulement peut suffire pour maitriser ce travail. Mais pour toutes personnes souhaitant devenir esthéticiennes, certains centres de beauté proposent des formations plus longues. Ces dernières sont efficaces pour celles qui sont en reconversion professionnelle.

maquillage

Bon respect d’une règle d’hygiène

La loi est intransigeante sur le respect des règles d’hygiène. Une formation complète consacrée aux précautions en termes d’hygiène est impérative afin de pratiquer la dermopigmentation. La formation à fournir à la clientèle est également détaillée pour être à l’abri de tout effet indésirable. Toutes les précautions après la prestation sont également évoquées afin de garantir une meilleure prestation. Par ailleurs, les règles de sécurité sur les produits utilisés sont sérieuses. Finalement, une attestation de formation à l’hygiène est obligatoire et fournie par un organisme agréé. Cette dernière doit s’afficher en cabine chez l’institut concerné. Un accompagnement en matière d’hygiène est aussi fourni à la clientèle pour un résultat durable et sain.

Autre article intéressant:  Combien coûtent des faux cils aimantés ? 

Certaines règles à respecter

En plus d’une hygiène impeccable, il faut aussi prendre en compte la qualité de l’appareil utilisé. Assurez-vous que le dermographe que vous détenez est conçue par un fabricant français d’excellence. Pour les critères de l’appareil, misez sur le confort qu’il offre à vous et à votre patient. D’abord, veillez à ce que le poids soit léger afin qu’il soit facilement transportable et ne fatigue pas votre main durant l’intervention. Outre l’appareil pour le maquillage permanent, l’esthéticienne doit porter une blouse bien propre et une charlotte. La zone à maquiller doit être désinfectée et les produits doivent être déposés sur une surface stérile. Il est également recommandé d’employer une housse stérile pour envelopper le dermographe et des substances spécifiques pour nettoyer les ustensiles et la table. Tous les risques potentiels encourus doivent être renseignés à la clientèle. Cependant, il faut informer les participants aux risques d’allergies, aux éventuelles contre-indications et aux risques cicatriciels. Toutes les précautions à respecter après la réalisation de la dermopigmentation doivent être aussi précisées pour une cicatrisation rapide.