Quelques conseils pour préparer son premier voyage en Birmanie

birmanie

Le Myanmar (Ex-Birmanie) attire de nombreux voyageurs pour sa culture bouddhiste, ses innombrables temples d’une grande beauté ainsi que pour ses paysages et son atmosphère exceptionnels. Depuis que ce pays d’Asie du Sud-Est s’est ouvert au monde, il est devenu un véritable phénomène de mode touristique. Si vous aussi vous souhaitez découvrir les merveilles de ce pays, vous trouverez dans cet article quelques conseils à suivre pour organiser votre premier voyage en Birmanie.

Choisir votre date de départ selon les saisons

Le Myanmar est réparti selon trois saisons à savoir la saison chaude, la saison des pluies et la saison dite « fraîche » :

  • De mars à mai, la saison chaude est difficilement supportable en particulier à Began et à Mandalay. Cependant, les points positifs sont qu’il y a moins de touristes et les hôtels sont nettement moins chers.
  • De juin à octobre s’étend la saison des pluies ou de mousson. D’ailleurs, la mousson est permanente dans la célèbre ville de Yangon et la pluie est constamment présente en juillet et en août. De plus, il faut éviter la côte, car elle n’est pas à l’abri des cyclones et la plupart des hôtels sont fermés en cette période de l’année.
  • De novembre à février, la saison fraîche ou sèche prend place après les pluies. C’est la meilleure période pour un voyage en Birmanie, car les précipitations s’arrêtent laissant ainsi place au temps sec et ensoleillé. Comme les températures varient de 18 °C à 33 °C, prévoyez des pulls pour les fins de soirée plutôt fraîches.

D’ailleurs durant la saison fraîche, il est recommandé de réserver votre hébergement des semaines avant votre départ étant donné que c’est une période très demandée par les voyageurs.

Préparer les formalités d’entrée

Pour voyager au Myanmar, votre passeport doit être valable 6 mois avant votre départ et disposer de 3 pages vierges. Il est aussi obligatoire que vous ayez un visa. Vous pouvez l’obtenir en passant :

  • par l’ambassade du Myanmar ;
  • par Internet en faisant la demande d’un e-visa ;
  • par une agence spécialisée.

Dans le cas où vous dépassez la durée de séjour de votre visa, vous devez payer une amende de 3 $ par jour jusqu’à 90 jours de dépassement et 5 $ par jours au-delà de 90 jours.

Prévoir votre budget

Si vous vous limitez aux petits hôtels, aux restaurants locaux et aux transports en commun, le Myanmar reste assez bon marché. Vous pourrez vivre avec environ 25-30 € par personne par jour. Par contre si vous vous rapprochez des zones touristiques, il faudra prévoir un budget assez large si vous recherchez un peu de confort. Par exemple, un hébergement incluant généralement les taxes et le petit déjeuner vous coûtera environ 19 € s’il est bon marché, 19-36 € pour un prix moyen et 36 à 61 € pour un hébergement chic.

Autre article intéressant:  Voyages de noces en Argentine : 4 endroits magnifiques à ne surtout pas louper

Ne pas hésiter à faire le change

Le kyat (ks) est la monnaie qui circule au Myanmar. Il n’existe plus que des billets et les plus utilisés sont ceux de 1000 et 5000 ks. Il existe aussi des billets de 10 000 ks pour répondre à la demande touristique, divisant ainsi le poids des liasses par 5 ou par 10. Il y a aussi les petites coupures de 100 ks et 200 ks, mais elles sont rarement utilisées par les voyageurs et souvent en mauvais état.

Selon le taux de change en début 2020, 1 € équivaut à environ 1600 ks et 1 $ à environ 1400 ks. Cependant, compte tenu des variations journalières du change, il est préférable d’établir une fourchette sensiblement plus large avec votre budget. Il est recommandé de faire le change dans les banques à l’aéroport ou en ville. Les principales banques du pays pratiquant le change sont la KBZ Bank, la CB Bank et l’AGD Bank.

Dans le cas où vous ne trouvez pas de banque comme il n’y en a pas encore partout, vous trouverez toujours un hôtel pour faire le change, mais avec un taux souvent désavantageux. Sinon optez pour des « money changer » officiels. Étant donné que dans les régions peu touristiques vous ne trouverez peut-être rien, il est préférable d’être prévoyant.

Quelques conseils à prendre en compte

  • Ne jamais changer d’argent dans la rue, car vous pourriez faire face à une arnaque ;
  • Les euros se changent partout sans difficulté, donc il ne sera pas nécessaire d’emmener des dollars. Même si certains hôtels, restaurants chics et compagnies aériennes affichent encore des prix en dollar, vous pourrez néanmoins payer en kyats ou en euros ;
  • Ayez le réflexe de recompter votre argent au moment du change. En restant vigilant, vous éviterez certaines erreurs. Cependant, cela ne sera pas nécessaire à la banque étant donné qu’elle utilise généralement des machines à compter les billets ;
  • Pour changer à un taux toujours favorable, emportez de grosses coupures et surtout des billets neufs ou en bon état. Si vos billets (euros ou kyats) présentent des taches d’encre, de mauvais plis, sont déchirés ou abîmés, ils seront refusés. Alors, tâchez de bien les vérifier et d’en prendre soin.

Pour conclure, l’utilisation d’une carte de paiement pour régler ou retirer de l’argent est soumise à une double commission (sur place et par votre banque). Il est donc préférable de prévoir suffisamment d’argent liquide et d’utiliser votre carte bancaire qu’en cas de problème ou pour compléter votre budget.