5 Blessures courantes du vélo d’appartement et comment les éviter.

velo d'appartement

Faire du vélo en intérieur est une excellente manière de travailler ses capacités cardiovasculaires avec un faible impact sur ses articulations. Pour autant, cela n’exclue pas certains risques de blessures. Rechercher la performance est un bel objectif a condition de respecter certains principes techniques. Il n’y a rien de pire que de commencer un plan d’entrainement en vélo, de se voir progresser et de devoir s’arrêter soudainement a cause de blessures. Voici quelques conseils essentiels pour éviter au maximum les blessures pendant vos entrainements sur vélo d’appartement.

Voyons ensemble les 5 blessures courantes que vous pouvez éviter.

Douleurs lombaires

Une fois sur votre vélo, chaque tour de pédale impose un stress à votre dos. Par conséquent, il est important de choisir un vélo d’appartement correctement configuré. Commencez par régler la hauteur de votre selle. Pour être à la bonne hauteur, votre genou doit être très légèrement plié quand votre pédale est à sa position la plus basse. Autrement dit, votre jambe doit être presque tendue. Assurez-vous également de ne pas avoir les poignées de votre guidon trop éloignées. Vos bras eux ne doivent pas être trop tendus. Trouvez la position qui vous est la plus confortable.

Syndrome de l’essuie-glace

Ce syndrome s’étend de la hanche vers le côté de la cuisse et jusqu’à l’extérieur du genou. Le mouvement induit par le cycliste sur son vélo peut irriter cet axe. Pour l’éviter, assurez-vous que la position de votre selle est correcte. Si votre selle est trop haute, vos genoux seront trop tendus au moment où votre pédale est au plus bas. Si votre selle est trop basse, inversement, vous serez amené à plier beaucoup trop votre genou en le ramenant vers vous. Un autre point est de ne pas invertir vos orteils vers l’intérieur quand vous pédalez ce qui pourrait également mettre à l’épreuve votre axe illio-tibial.

Tendinite d’Achille

Cette inflammation courante est causée par un surentraînement qui use le tendon d’Achille. Encore une fois, le positionnement adapté de votre selle peut réduire cette usure.

Tendinite rotulienne

ce tendon se trouve juste en dessous de la rotule. Si votre selle est trop basse, vous n’utiliserez pas vos fessiers suffisamment et surexploiterez vos quadriceps pour compenser. Cela mène à un travail excessif des quadriceps menant à cette tendinite. Pour l’éviter, assurez-vous que votre selle est à la bonne hauteur et surveillez votre cadence de pédalage.

Douleurs aux hanches

une fois encore, le mauvais ajustement de votre selle peut engendrer une contrainte excessive sur vos articulations de la hanche et potentiellement réduire votre circulation sanguine.

 

Pour tirer parti au mieux de votre vélo d’appartement, spinning ou même lors de vos sorties en plein air, assurez-vous que l’appareil est adapté et configuré selon votre taille. Recherchez le confort et limitez les extensions musculaires traumatisantes sans pour autant tomber dans l’excès inverse et plier vos genoux à l’excès. Une fois calés, vous pourrez parcourir de nombreux km efficaces et atteindre vos objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *