Fatigue chronique : Quels sont les causes et symptômes ?

Également connu sous le nom d’encéphalomyélite myalgique, le syndrome de la fatigue chronique est un mal qui touche un grand nombre de personnes. Il peut provenir de causes diverses et toute personne atteinte présente un certain nombre de symptômes. Qu’il s’agisse des causes ou des symptômes, ceux-ci peuvent varier en fonction de chaque patient. Mais de façon générale, il existe des causes et symptômes qui permettent d’identifier rapidement le mal. Voici l’essentiel de ce qu’il faut retenir sur la fatigue chronique.

Fatigue chronique : quels symptômes ?

fatigue chronique
Creative Commons (CC)

Plusieurs symptômes permettent de diagnostiquer le syndrome de la fatigue chronique. Parmi ces derniers, on peut retenir les points suivants.

Une fatigue intense et permanente depuis au moins 6 mois : la personne touchée ressent une grande fatigue dès son réveil, et ce même si elle a dormi toute la nuit. Le sommeil n’a donc pas un effet récupérateur sur une personne qui souffre de fatigue chronique. Cette dernière se retrouve dans l’incapacité d’accomplir efficacement les tâches quotidiennes qu’elle exécutait auparavant sans difficulté. Il convient de préciser que la fatigue n’est pathologique, et donc chronique que lorsqu’elle est ressentie par le patient depuis au moins 6 mois.

Des douleurs musculaires ou articulaires : bien que l’intense fatigue soit le principal symptôme de cette maladie, des douleurs musculaires ou liées aux articulations peuvent également être ressenties par certains patients. L’intensité desdites douleurs peut varier d’un patient à un autre.

Des malaises importants après l’effort : le fatigué chronique est sujet à des malaises après chaque effort physique. Un court instant de marche par exemple peut nécessiter des jours pour que la personne touchée récupère. De même, cette dernière peut éprouver de grandes difficultés à se tenir debout quelques minutes.

Des troubles physiques divers : céphalées, maux de gorge répétitifs ou pharyngites peuvent apparaître et disparaître sans explication.

Des troubles cognitifs : une personne souffrant de fatigue chronique éprouve dans la plupart des cas des difficultés à exécuter des tâches relativement complexes. Elle peut se retrouver dans l’incapacité de mener des activités qui nécessitent une certaine concentration ou des efforts intellectuels.

Autre article intéressant:  Comment faire un test d’infidélité ?

Quelle est alors l’origine de la fatigue chronique ? Qu’est-ce qui peut causer une telle maladie ?

Les causes possibles de la fatigue chronique

Généralement, les personnes qui se retrouvent atteintes par la fatigue chronique menaient une vie normale. C’est la survenance de la maladie qui déclenche les divers symptômes ci-dessus énumérés. Diverses causes peuvent à l’origine d’une fatigue chronique.

Une infection virale ou bactérienne

Bien que cela ne soit pas encore cliniquement démontré, il existe des hypothèses selon lesquelles la fatigue chronique peut être provoquée par une infection virale ou de type bactérien. Consulter un médecin spécialiste peut permettre de déterminer si la fatigue chronique dont souffre un patient est d’origine infectieuse.

La prise de stupéfiants

Consommer des stupéfiants peut provoquer une fatigue chronique. Certaines drogues en particulier sont connues pour cet effet négatif. Il s’agit notamment de la cocaïne, du LSD, du tabac, de l’alcool ou de la caféine.

Une mauvaise alimentation

L’alimentation possède des impacts considérables sur chaque personne. Ainsi, lorsqu’elle est déséquilibrée ou carencée, cela peut provoquer la survenance de la fatigue chronique. La carence en vitamine C par exemple est un facteur qui peut favoriser cette maladie. Pour en savoir plus sur la vitamine C ainsi que les dégâts que son absence dans l’organisme humain peut causer, vous pouvez consulter le site https://www.missions-sante.com.

La prise de certains médicaments

Certains médicaments sont connus pour favoriser ou provoquer les états de fatigue chronique. Leur prise sans suivi médical est donc déconseillée. Il s’agit notamment :
  • Des antidépresseurs ;
  • Des sédatifs ;
  • Des psychotropes ;
  • Des diurétiques ;
  • Des antalgiques ;
  • Des antihistaminiques ;
  • Des bêtabloquants ;
  • De la chimiothérapie.

Par ailleurs, il est important de rappeler que la fatigue chronique peut également être le symptôme d’une autre maladie plus ou moins grave. Il reviendra alors au médecin traitant de déceler ladite maladie et de mettre sur pied le traitement adéquat.