Tout savoir sur la schizophrénie !

Jusqu’à présent, la schizophrénie est une pathologie mal connue. Elle est considérée comme une sorte de perte de l’unité et de l’esprit. C’est une maladie complexe touchant les personnes âgées de 15 ans à 25 ans en général. Les manifestations se différencient d’une personne à l’autre. C’est pour cette raison qu’il est difficile de bien cerner ce trouble psychique. Les lignes qui suivent vous démontreront tout ce qu’il faut savoir et comprendre sur la schizophrénie et les traitements qui en résultent.

La consultation psychologique

Ce type de traitement est toujours important pour les sujets qui présentent des troublants au niveau de leur mental. En effet, la consultation psychologue à Courcelles est indispensable pour une personne atteinte de la schizophrénie. Certains individus y vont de leur plein gré, mais ils sont rares. Les autres procèdent aux traitements grâce aux recommandations et aux accompagnements des proches. Dans tous les cas, le traitement de cette pathologie est crucial donc du moment que la personne accepte la consultation psychologique, il existe de fortes chances pour qu’elle retrouve une stabilité dans sa vie.

L’inscription à des ateliers

En parallèle avec les traitements psychologiques, le patient atteint de la schizophrénie doit s’inscrire dans divers ateliers. Ces derniers lui permettent de retrouver la concentration et la mémoire. Ce sont justement des ateliers de remédiation cognitive. C’est l’équipe médicale qui prescrit ce genre d’exercice aux patients. L’objectif de ce traitement est surtout de gagner de nouveau la confiance en soi et de retrouver une stabilité dans la vie quotidienne. Une rechute peut y avoir donc, il faut bien suivre, les premiers traitements du patient avec persévérance.

Autre article intéressant:  Gestalt : Une thérapie centrée sur le client et sur l’instant présent

Les différentes sortes de schizophrénie

La schizophrénie est classée suivant l’importance des symptômes qui surviennent chez l’individu. En voici les principales catégories :

–           La schizophrénie affective : qui se démontre par des dépressions et des séquences de vie normales

–           La schizophrénie pseudo-névrotique : qui s’affiche comme des phobies ou des pensées obsessionnelles

–           Et la schizophrénie paranoïde : qui se caractérise par des délires paranoïdes

La schizophrénie est une pathologie qui rend la vie difficile à l’individu atteint. Pour ce qui peut vivre normalement, les crises demeurent insupportables. Pour ce qui dépend de leur famille, la situation est handicapante étant donné que tous les membres de son entourage en souffrent également. À un certain moment, la crise se démontre par une tentative de suicide ce qui est lourd à supporter. Une surveillance permanente est donc indispensable pour ces individus, ce qui réduit la faculté d’autrui à s’occuper d’autre chose.

Les familles de symptômes de la schizophrénie

Comme la schizophrénie est difficile à comprendre, de nombreux symptômes sont constatés et sont divisés en plusieurs familles. Ce sont essentiellement :

–           Les symptômes cognitifs qui se manifestent par des baisses d’attention et de la détérioration de la fonction exécutrice

–           Les symptômes négatifs qui se définissent par la réduction de la réactivité émotionnelle, notamment l’absence d’intérêt.

–           Et les symptômes dissociatifs qui se dévoilent sous des troubles communicationnels. L’instabilité de la pensée, du comportement et de l’émotion touchent la personne.

–           Les symptômes positifs qui se détectent par des hallucinations auditives et visuelles. La personne a aussi des idées délirantes.